The Big Deal



The Big Deal est un projet de la Fondation visant à impliquer compagnies et développeurs, particulièrement d’Asie, dans IOTA. Ces buts seront atteints en donnant à des compagnies clés dans le domaine de l’IoT une somme engageant de tokens IOTA pour un prix inférieur au cours du marché. Ils contribueront ensuite à IOTA avec leurs développeurs, ressources, connaissances et couverture médiatique.

Pour éviter la spéculation, les informations complètes n’ont pas encore été confirmées à 100% et nous ne savons pas encore quelles compagnies sont impliquées. Toutefois, ceci permettra à IOTA d’évoluer et de gagner en popularité.

The Big Deal requérait 80 Ti pour remplir complètement son rôle (cette somme a par la suite été réduite à 50 Ti). Cette somme a été réunie via des donations de la communauté. Comparée à la levée de fonds pour la Fondation, cela a requis un grand effort pour réunir la communauté autour de cette cause, mais cela a été un succès dont elle peut être fière.

Questions et Réponses avec David Sønstebø

Q: Le ‘big deal’ promettait quelque chose en retour. Pourquoi cela a-t-il changé?
R: Je répondrai à cette question sans détour, le ‘deal’ a toujours été orienté dans le but que l’autre partie reçoive une somme significative d’iotas pour qu’ils aient une motivation réelle d’augmenter la valeur de leurs iotas en aidant la croissance de l’écosystème. Le Retour sur Investissement sur la vente serait quasi-nul, étant donné que ce n’est pas l’objectif. Ceci est un partenariat. Donc la raison du «changement» est qu’il est bien plus aisé pour les deux parties de faire ceci sans composante financière à l’échange pour des raisons évidentes légales et logistiques. Le très faible retour sur investissement sur la vente elle-même n’est pas rentable aux vues des tonnes de travail additionnel qu’il engendrerait.

Q: 83Ti représente ~3% de tous les IOTA, y aura-t-il une quelconque sorte de période de blocage légale durant laquelle ils ne pourront pas être vendus?
R: Cela fait clairement partie de la negotiation, aucun partie ne recevra d’iotas sans l’assurance qu’ils devront réaliser leurs efforts et dévouement promis. Je ne caresserai même pas cette idée si je n’étais pas certain qu’ils délivreront sur leur promesse, et je base cette confiance sur leur palmarès et des preuves concrètes de leur capacité à produire un résultat.

Q: Est-ce un big "deal" ou une big "donation"? Un deal implique qu’ils (les investisseurs) achèteront cette somme d’IOTA pour un prix qui devrait être sous le prix du marché. Une approximation peut-elle être donnée du montant qu’ils devront payer ou de combien (de pourcents) sous le prix du marché sera l’achat.
R: Nous ne l’avons jamais appelé le ‘Big Deal’, c’est simplement un nom qui a émergé de la communauté, mais cela souligne clairement l’argument que je faisais selon quoi nous ne pouvons pas mentionner ces choses publiquement car les gens deviennent trop obsédés avec le champ lexical employé et perdent de vue la vision globale. C’est un ‘deal’ dans le sens où ils donneront quelque chose en retour, dans ce cas il s’agit d’aider à l’adoption de IOTA et sa croissance, ce n’est pas un deal monétaire. Le prix auquel ils achèteront est symbolique et n’entre pas en ligne de compte. En résumé : plus le prix est bas plus leur motivation est élevée.

Q: Combien de Ti la Fondation donnera-t-elle au big deal?
R: Nous espérons aucun, IOTA nécessite une fondation solide pour durer.

Q: A-t-on recontacté les parties mentionnés (les investisseurs) pour voir s’il est possible de négocier une plus faible dotation en conséquence de la montée significative du prix?
R: C’est un dialogue en cours, mais naturellement s’ils n’ont pas de motivation significative ils ne passeront pas beaucoup de temps sur IOTA, on a affaire à des individus très occupés et influents qui ont des tonnes d’autres choses prévues.

Q: Quels sont les risques pris par ces investisseurs (en référence aux investisseurs dont le BigDeal est à propos), si le big deal est uniquement une donation pour eux?
R: Ce n’est pas un don, c’est une compensation pour collaboration. C’est ainsi que le business fonctionne. Imaginez IOTA comme une start up à la recherche d’employés clés. Si vous souhaitez recruter de bons employés vous devrez les indemniser. Le risque étant de gaspiller leur temps, réputation et l’absence de revenus potentiels.

Q: De quelle manière le big deal impactera-t-il la présence/liquidités?
R: Impossible à dire. C’est une de ces choses où les gens s’accrochent énormément et commencent à spéculer, donc comme j’ai dit dès le premier jour : j’évite de partager tout détail spéculatif. IOTA concerne le vrai monde, pas des spéculations hypothétiques.

Q: Pouvez-vous donner un aperçu des types de bénéfices qu’apporteront le financement du big deal?
R: Bien sûr, la première et la plus évident des choses est que nous avons à faire avec acteurs très connus dans le domaine donc cela donne automatiquement beaucoup de légitimité à la plateforme IOTA et braquerait beaucoup de regards sur IOTA immédiatement si une telle collaboration était annoncée. Dans le long terme cela signifierait déverrouiller beaucoup de portes essentielles à ‘l’asian tech’, aux crypto marchés et aux médias, ainsi qu’à des capitaux VC liquides dans des projets et start-ups reposant sur IOTA, ce qui constitue l’élément le plus important au succès de IOTA sur le long terme. Sans la présence de projets importants reposant sur IOTA, IOTA est ‘simplement’ une technologie révolutionnaire en attente d’être clonée. La présence des ‘big deal players’ signifierait que les plus importants des membres de la communauté IOTA, c’est-à-dire ceux qui font les projets, ont accès à des ressources pour continuer ces projets, ce qui à son tour rentrer le réseau IOTA LE ledger public de choix pour d’autres dans la même lancée, tout repose sur l’effet d’agrégation réseau.

Q: Nous comprenons qu’au moins un groupe est en Asie. Comment nous aiderons-t-ils à nous étendre en Asie?
R: La réponse à cette question a déjà été en partie donnée, mais principalement en ouvrant la porte aux business qui utiliseront IOTA, les médias, les échanges, les liquidités du marché et en incorporant des investisseurs et développeurs asiatiques à l’écosystème IOTA.

Q: Pour les autres groupes non-asiatiques – sont-ils concentrés dans certaines parties spécifiques du monde et, dans tous les cas, qu’aideront ils à réaliser?
R: Oui, principalement l’Europe et l’Amérique du Nord, ces régions sont bien connues dans le monde de la blockchain et une marque avec accès à de nombreuses sociétés et capitaux requis pour l’avancée de IOTA. Je ne peux rien dire de spécifique pour quelques raisons évoquées ad nauseam durant les 4-5 derniers mois, la principale raison était que je ne souhaite pas de fausse spéculation et propagation de rumeurs. J’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour garder IOTA aussi propre et enraciné dans la réalité que possible, et tenu à l’écart de la traditionnelle hype spéculative sans aucun sens que connaissent souvent les cryptomonnaies et je continuerais à le faire, surtout que les négociations ne sont pas encore abouties. J’aurais aimé que tout ceci ait pu être fait il y a des mois pour que nous puissions être plus avancé dans le processus, mais la communauté n’ayant pas encore décidé a rendu cela impossible.

La Fondation

Apprenez davantage à propos des gens derrière IOTA!

Qu’est ce que IOTA?

Apprenez les bases d’IOTA!

Whitepaper

Lisez le Whitepaper IOTA !

Articles

Trouvez davantage de lecture intéressante concernant IOTA!